Quelles sont les 4 techniques de sculpture ?


Quelles sont les 4 techniques de sculpture ?

La sculpture est une activité qui consiste à réaliser des œuvres d’art avec des matériaux faits en bois, en terre ou même en fer. Ce processus de fabrication d’œuvres artistiques a beaucoup révolutionné le monde grâce à ses remarquables créations. Pour confectionner les œuvres, les sculpteurs utilisent quatre techniques spécifiques et précises afin de parfaire leurs créations. Alors, découvrez ici les quatre techniques utilisées de sculpture.

La technique de modelage

Cette technique est une méthode simple et classique pour confectionner les sculptures. En effet, elle consiste à se servir des mains pour façonner des matières malléables (argile en occurrence) afin de leur donner la forme désirée. Dans ce processus de façonnage, le sculpteur a la possibilité d’ajouter ou même d’extraire certains matériaux, ceci lui permet de mieux définir la taille de l’œuvre. Pour mieux redimensionner les sculptures, l’artisan peut aussi se servir des instruments autres que ses mains. Ainsi, il peut utiliser des spatules ou même des ébauchoirs. Avec l’ébauchoir par exemple, il pourra esquisser les premières formes de son œuvre ou diminuer sa taille si elle est assez géante.

Hormis l’argile, ce procédé de modélisation convient aussi pour des matières comme le grès, la porcelaine ou encore le plâtre. En effet, ces genres de matériaux ont des propriétés d’élasticité qui font qu’on peut facilement les manier. Dans le cadre de la méthode du modelage, l’artisan peut sécher ses œuvres par cuisson, séchage lent ou encore refroidissement. À titre d’exemple, les sculptures en argile sèche sont séchées par cuisson. Par contre pour celles faites en cire, on utilise le refroidissement.

La technique de la taille

Ce procédé fait partie des techniques les plus connues dans le domaine de la sculpture. En effet, l’objectif est de soustraire (à l’aide d’un outil pointu) certaines parties d’un modèle de base. Ce processus de soustraction se poursuit jusqu’à obtenir la forme définitive de l’œuvre. Pour réaliser avec perfection cette délicate tâche, le sculpteur utilise un couteau à sculpter ou une petite hache. Le principe de base est de dessiner sur le bois (avec un crayon ou un marqueur) la forme finale de l’œuvre. Ainsi, on peut facilement se servir du couteau pour tailler le bois selon la forme représentée. Cependant, pour les sculpteurs expérimentés, la taille directe est assez privilégiée. En effet, ils n’ont pas besoin de croquis à suivre.

Par ailleurs, la technique de la taille ne s’applique pas qu’au bois. Ce procédé peut aussi s’utiliser pour confectionner des œuvres en utilisant des pierres comme matériaux. Dans ce cas de figure, l’artisan utilise un piquet en fer et un marteau pour tailler la pierre. Ici, le sculpteur matérialise la forme de l’œuvre sur une toile afin de la regarder régulièrement pour réussir sa sculpture. Il faut noter que la taille directe est peu probable dans de telles circonstances.

La technique de moulage

Cette méthode de sculpture fait partie des procédés additifs pour former des objets en sculpture. La réalisation des différentes créations se fait grâce à un modèle de base nommé « moule ». En effet, le moule est un objet ayant une forme creuse qui répond au modèle désiré par l’artisan. Ainsi, il faudra verser une matière (pâteuse ou liquide) dans la partie creuse du moule. Dans la suite, cette coulée de matière va se solidifier et prendre la forme du moule. Après un processus de démoulage, on obtient facilement l’œuvre souhaitée.

Cette technique de sculpture demande que le sculpteur possède déjà les différentes formes de moule dont il aura besoin pour fabriquer ses œuvres. Généralement, les moules sont commandés à des spécialistes, mais l’artisan peut aussi les confectionner lui-même. L’essentiel est d’avoir des moules qui conviennent bien avec la majorité des matières utilisées pour faire le moulage. Ainsi, il est préférable d’utiliser des moules faits en élastomères de silicone. En effet, les élastomères de silicone s’adhèrent mieux avec beaucoup de matériaux comme le métal, le plastique, la cire, etc. Il serait donc plus facile de fabriquer les statuettes par exemple avec de tels moules.

La technique de l’assemblage

La méthode de l’assemblage s’utilise fréquemment en sculpture. L’idée est de former l’objet en rajoutant des matériaux (de même nature ou pas) à un modèle de base. Dans certains cas, l’assemblage ne se sert pas d’un modèle de base, mais se contente de fusionner différents matériaux pour obtenir l’œuvre souhaitée. Ces matériaux peuvent être en métal, en bois, en argile, etc. Selon le type de matériau dont il s’agit, l’artisan usera d’une méthode appropriée pour joindre les éléments. En effet, il peut assembler les éléments par soudage, tenon et mortaise, cheville ou même rivet. Par exemple lorsqu’il s’agit de matériaux en fer ou de matières thermoplastiques, l’assemblage se fait par soudure en utilisant un fer à souder. Dans le cadre de matériaux en bois, on utilise aussi le soudage pour assembler les pièces d’une manière assez particulière. En effet, les matières en bois sont assemblées par friction, on frotte le bois à une certaine pression et température. Ceci rend la matière molle et facilement collable. Avec ces différents moyens pour assembler les éléments, l’artisan pourra mieux constituer ses œuvres.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *